12 janvier
21h30

  • Julien Schmidt

Julien Schmidt

Parfaitement équilibré ?… définitivement pas. Sur scène, ce qui compte pour lui, c’est la folie et le jeu.

Le jeu au sens théâtral, grâce aux talents de comédien qu’il a, mais aussi au sens de l’amusement et du plaisir contagieux qu’il prend à entrer dans la peau des personnages.

Pour ce premier One Man Show, Julien Schmidt n’interprète pas moins d’une dizaine de personnages et les incarne tous avec une sincérité et un engagement total jusqu’à les rendre insupportables, exubérants, pathétiques, fous, attendrissants, mais toujours irrésistiblement drôles. Vous les connaissez, vous les avez déjà vu, du « punk à chien » resté perché après avoir avalé le stock d’une pharmacie (crèmes solaires et pansements compris) en passant par le conseiller d’orientation psychopathe, ou le sourd-muet qui rêve de devenir VRP. Au plaisir du jeu viennent s’ajouter une folie et une énergie rare. Entre fou rire, ironie dévastatrice et mauvaise foie hilarante, rien n’échappe à l’acuité de son regard d’observateur caustique.
Considérant l’humour comme un véritable vecteur de communication, il fait rire et ses interprétations lui permettent d’étriller avec finesse, le racisme, l’homophobie, la méchanceté et les conventions qui sont le creuset de son inspiration.

Véritable comédien humoriste, Julien Schmidt se met au service d’un spectacle drôle, acéré et furieusement impertinent… Et en plus il est chauve.